DERNIERE MINUTE : L’antenne devait être mise en place le 17 mars, l’intervention a été repoussée en raison du confinement, elle devrait avoir lieu dans la deuxième quinzaine de juin.

Une antenne relais de Wifimax (l’internet très haut débit par onde radio) va prochainement être installée route de Charmensac, commune déléguée de Loubaresse.

Des riverains s’inquiètent de l’éventuel impacte de ces nouvelles ondes radio. En effet, les ondes radio sont aujourd’hui partout autour de nous : des antennes relais 4G jusqu’au téléphone modile qui est dans notre poche ou contre notre oreille, en passant par la wifi de notre box internet à la maison. L’inquiétude quant à l’ajout de nouvelles ondes électro-magnétiques est légitime, mais il faut faire un peu de physique pour comprendre les rapports d’échelle entre les ondes qui nous entourent, et un parallèle pour relativiser tout ceci…

Localisation de la future antenne :

La puissance d’émission d’une antenne est exprimée en dBm, ce sont des décibels par milliwatt. C’est ce qui figure sur les données techniques des constructeurs, ça n’est pas très parlant puisque tous les 3 dbm, la puissance d’émission est multipliée par 2. Heureusement, on peut exprimer tout ceci en Watt, ordre de grandeur qui nous parle un peu plus. Vous trouverez ci dessous des puissances d’émission d’antennes qui nous entourent :

Antenne relais Orange : de 20W à plusieurs centaines
Téléphone mobile : 2 W maxi
Box internet WIFI à la maison : 0,1 W maxi

L’exposition à un champ électromagnétique est exprimé en V/m. Les normes d’exposition aux champs électromagnétiques sont les suivantes :

  • pour une antenne GSM 900 : 41 V/m
  • pour une antenne GSM 1800 : 58 V/m
  • pour une antenne UMTS : 61 V/m
  • pour le wifi et les fours micro ondes : 61 V/m
  • pour la radio FM : 28 V/m

L’antenne relais Wifimax, qui envoie internet très haut débit par onde radio, émet également des ondes radio-électriques. Des normes et des obligations peuvent contraindre les opérateurs en fonction de la puissance de l’antenne qu’ils installent.

  • Puissance supérieure à 5W : demande d’autorisation à l’ANFR (Agence Nationale des FRéquences), obligation d’étude d’impacte, obligation d’information de la population…
  • Puissance comprise entre 1W et 5W : déclaration préalable à l’ANFR
  • Puissance inférieure à 1W : pas d’obligation

Il y a aussi des normes et des obligations en fonction de la hauteur de l’antenne, mais jusqu’à 12 m de haut, il n’y a pas de contrainte.

L’antenne relais Wifimax en prévision route de Chamensac à Loubaresse a les caractéristiques techniques suivantes :

  • Puissance emetteur : 11 dBm soit 0,012 Watt
  • Gain de l’antenne : 19 dB
  • Hauteur de l’antenne : 12 m

Ce sont donc des valeurs dérisoires puisque équivalente à un box internet d’un particulier : Pour info, cette antenne rentre dans la catégorie des antennes à bande ISM non licenciée (gratuite) sans obligation de déclaration à l’ANFR. Il n’y a pas non plus d’obligation de prendre une délibération pour installer ce genre d’antenne sur la commune, mais une délibération de principe a quand même été prise lors du conseil municipal du 2 octobre 2019 pour l’extension du très haut débit par onde radio Wifimax (pose de 3 poteaux relais).

Du point de vue des normes d’exposition à un champs electro-magnétique, la valeur maxi d’une antenne Wifimax ne doit pas dépasser 61 V/m. Vous trouverez ci dessous une carte de la simulation des expositions fournie par l’installateur de l’antenne à notre demande, SARL Abeille Informatique. Des associations indépendantes considèrent qu’ils n’y a pas d’effet sous le seuil de 0,6 V/m.

Globalement, et pour résumer en faisant un parallèle, il faut comprendre que ce genre d’équipement radio nécessite de s’équiper d’une parabole pour qu’elle soit captée par votre matériel informatique domestiques. Ça veut dire que c’est tellement peu puissant que le signal n’est pas capté si une parabole ne joue pas le rôle d’une grande oreille. Et le signal est tellement faible qu’il n’est pas capté si vous avez un mur entre la parabole et l’antenne Wifimax, le signal est même troublé par un simple arbre qui serait sur le chemin. A coté de ça, on a tous, dans notre poche, un appareil qui est capable de communiquer avec des antennes qu’il ne voit pas, même derrière un mur, à plusieurs kilomètre, que l’on tient à moins de 10 cm de notre cerveau quand on s’en sert, et que l’on met dans les mains de nos enfants…

Vous pouvez faire mesurer le niveau d’exposition aux ondes radio electro-magnétiques de votre domicile (plus d’infos ici) et les résultats sont tous mis en ligne à cette page.