Nouvelle ligne car TER Saint Flour – Saint Chely d’Apcher avec arrêt à Loubaresse

Bonne nouvelle pour la mobilité : la région va reprendre la gestion de la ligne Car TER Saint Flour – Saint Chely d’Apcher avec un arrêt prévu à Loubaresse (à l’église). Le trajet très abordable pour le grand public sera facturé à 1,50 € (abonnement mensuel à 25 €).

Vous trouverez ci dessous le courrier de la région adressé à la Mairie de Val d’Arcomie, avec un tableau des horaires prévus et une carte des circuits régionaux gérés par la Région AuRA. Nous communiqueront un peu plus quand nous en sauront plus… A suivre !

Opération nationale d’abandon simplifié d’armes à l’état du 25 novembre au 2 décembre 2022

Du 25 novembre au 2 décembre 2022, le ministère de l’Intérieur et des Outre-mer organise une opération d’abandon simplifié d’armes à l’État, pilotée par le Service central des armes et explosifs (SCAE).

La plupart de ces armes détenues illégalement sur le territoire national ont été acquises par héritage, le plus souvent sans connaître le cadre légal de détention de ces armes. Cette opération vise à offrir à ces détenteurs de bonne foi la possibilité de s’en dessaisir simplement ou de les conserver légalement.

Dans le département du Cantal les armes pourront être restituées du vendredi 25 novembre au vendredi 02 décembre inclus, de 9h à 17h :

A la gendarmerie d’Aurillac – 20 avenue de la liberté,

A la gendarmerie de Saint-Flour – 23 Avenue Léon Bélard,

A la gendarmerie de Mauriac – 7 avenue commandant Gabon.

Ces restitutions d’armes et de munitions se feront sans formalités administratives auprès des policiers et gendarmes présents sur les sites dédiés. Si vous souhaitez les conserver, des agents de la préfecture seront également présents pour vous aider à enregistrer vos armes dans le système d’information sur les armes (SIA).

Les personnes dans l’incapacité de se déplacer pourront prendre rendez-vous via le 04 71 46 23 22 ou 06 38 19 89 60 pour une collecte à leur domicile.

Nouvelles mesures pour luter contre l’Influenza Aviaire

[Influenza aviaire : communication de la Préfecture]
Face à une situation épidémiologique qui s’aggrave, le ministre de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire, Marc Fesneau, a décidé de relever le niveau de risque épizootique vis-à-vis de l’influenza aviaire de « modéré » à « élevé » sur le territoire métropolitain.
Dans ce contexte, il est essentiel de renforcer les mesures de prévention afin d’éviter la contamination des élevages de volailles, y compris dans les basses-cours, en confinant les volailles ou en mettant en place des filets de protection sur les basse-cours et en exerçant une surveillance quotidienne des animaux.
👉 Plus d’informations : https://www.cantal.gouv.fr/influenza-aviaire-a8167.html
Retrouvez l’ensemble des mesures de biosécurité applicables aux basses-cours ci-dessous ⬇️