Résultat des éléctions (premier tour) par commune déléguée

Ci dessous les résultats de Val d’Arcomie, par bureau de vote (donc par commune déléguée), dans l’ordre officiel :

Télécharger (PDF, 217KB)

(C’est un tableau de synthèse “maison”, rien d’officiel)

Si on résume le tableau, pour Val d’Arcomie, par ordre décroissant des scores, nous avons :

Francois Fillon 194 26,15%
Marine Le Pen 164 22,10%
Emmanuel Macron 152 20,49%
Jean-Luc Mélenchon 110 14,82%
Nicolas Dupont-Aignan 45 6,06%
Jean Lassalle 33 4,45%
Benoît Hamon 29 3,91%
Nathalie Arthaud 6 0,81%
Philippe Poutou 5 0,67%
François Asselineau 4 0,54%
Jacques Cheminade 0 0,00%

 

Expo : Photos d’antan autour de Saint Marc

Photos d’antan  autour de Saint-Marc : son école, ses habitants, ses us et coutumes

A découvrir  les dimanches 11 et 18 juin à la salle des fêtes de Saint-Marc (ancienne école)

Depuis plus d’un an, Sandra Chaume, petite fille de Félix Rolland (qui habitait La Beissière de Saint Marc), travaille à regrouper des photos anciennes de Saint Marc en vue de les exposer à tous. Une exposition aura lieu à la salle des fêtes de Saint Marc les 11 et 18 juin prochains.

Classe de 1962

Tout a commencé quand elle a retrouvé des photos anciennes de Saint Marc (et en particulier des photos de classe de l’école) après le décès de son grand père, dans la maison familiale. Puis, au fil du temps et des rencontres, la collection de photos anciennes s’est étoffée, quelques habitants de Saint Marc ont contribué à l’enrichir ou à en identifier les protagonistes. Des recherches aux archives de la Mairie et dans le grenier de l’ancienne école (actuelle salle des fêtes) ont permis de découvrir des documents pédagogiques d’époque, des anciens cahiers d’élèves et des registres communaux. En plus des photos de classe, figurent des photos des habitants de Saint Marc, de lieux de la commune, des photos de familles qui décrivent le quotidien des Saint Marcois.

 

Pour compléter cette petite collection, la commune déléguée et Sandra Chaume font appel à vos contributions : nous aimerions, avec votre accord, exposer quelques unes de vos photos d’époque (avant les années 1980), dès lors que les photos ont un rapport direct avec Saint Marc, et en particulier s’il s’agit de photos d’école ou photos qui laissent découvrir les paysages ou les us et coutumes d’époque. Vous pourrez contacter à ces fins l’administrateur de ce site à l’adresse mail administrateur@valdarcomie.fr. N’hésitez pas à faire passer l’info à ceux qui n’ont pas accès à ce site et qui pourraient être concernés par cette exposition. Nous pouvons recevoir les photos numérisées, puis les imprimer, ou bien scanner nous même les photos originales à la Mairie Annexe de Saint Marc et vous les rendre avant l’exposition.

Classe de 1913

 

L’exposition aura lieu à la salle des fêtes de Saint Marc les dimanches 11 et 18 juin 2017 : c’est le jour des élections législatives et, à ce titre, ça permettra aux personnes âgées de la commune déléguée de voir l’expo en allant voter à la Mairie Annexe. La salle des fêtes sera ouverte de 11h à 18h. Cette exposition sera participative : les visiteurs seront invités à identifier les personnes sur les photos, évaluer les dates de prise de vue manquantes, et compléter l’histoire des photos présentées. Nous vous invitons à venir nombreux, en famille ou entre amis, que vous ayez un rapport avec Saint Marc ou non, pour partager ce temps d’antan, pour résoudre quelques énigmes (Par exemple : qui fait toujours le poirier sur les photos ?) et pour découvrir le quotidien des Saint Marcois, de l’école aux champs.

Nous dévoillerons de temps en temps des photos de l’expo sur ce site, ci dessous, ainsi que sur le compte Facebook de Val d’Arcomie (lien ici : https://www.facebook.com/ValdArcomie/).

Une “Galerie” virtuelle est ouverte sur ce site afin que vous puissiez voir les photo en plus grand et zoomer sur les détails. Accedez à la Galerie photo en cliquant ici. Vous pouvez aussi commenter ci dessous.

 

Emploi saisonnier

Le commune recherche un emploi saisonnier d’animateur ou animatrice au camping de Saint Just, pour la période du 10 juillet au 26 août (temps plein). Le travail tourne beaucoup autour de l’animation dans le camping (jeux avec les enfant, information des parents…), mais il faudra aussi aider à la gestion courante du camping (réservations, promotions) et aider au taches quotidiennes (entretien…). Avoir le BAFA serait un plus. Plus de renseignements auprès de la mairie de Saint Just (Déposer CV et lettre de motivation).

Elections présidentielles 2017

Ca n’aura échappé à personne, nous irons voter pour les présidentielles les 23 avril et 7 mai prochain. C’est le premier vote sur la commune depuis la création de Val d’Arcomie. Chaque électeur aura reçu ou recevra tout prochainement sa nouvelle carte d’électeur (au nom de Val d’Arcomie).

Pas ou peu de changement au niveau des bureaux de vote : les 4 communes déléguées conservent leur 4 bureaux de vote. Seul changement : pour des raisons pratiques, le bureau de vote de Loubaresse sera déplacé à la salle polyvalente (la Mairie devenant trop petite pour recevoir en fin de journée les décomptes des 3 autres bureaux de vote de la commune).

Nota : La commune de Val d’Arcomie comportant plus de 1000 habitants, ce sont les règles de vote des communes de plus de 1000 habitants qui s’appliquent. La grosse différence pour les votant réside dans le fait qu’il sera nécessaire, pour pouvoir voter, de présenter une pièce d’identité lors du vote, en même temps que la carte d’électeur. La liste des pièces d’identité valides pour pouvoir voter le jour J figure ci dessous (document officiel transmis par le département) :

Télécharger (PDF, 232KB)

Incendie à la salle des fêtes de Faverolles

Un incendie s’est déclaré à la salle des fêtes de Faverolles en fin de nuit, nuit du samedi 11 au dimanche 12 février. L’incendie n’a fait aucun bléssé mais a sérieusement endomagé la salle. C’est à 5H30 que l’alerte a été donnée après que quelqu’un ait vu s’échapper des flammes de la toiture. Les pompiers de Saint Flour et de Ruynes ont rapidement maitrisé l’incendie, visiblement parti de la cuisine et propagé dans les combles. La salle n’était pas utilisée le samedi soir.

En raison de cet incendie, toutes les manifestations prévues dans la salle polyvalente de Faverolles seront déplacées ailleurs ou supprimées, la salle est inutilisable jusqu’à nouvel ordre : voir le calendrier des manifestations qui sera modifié au fur et à mesure.

Les expertises sont en cours. Quelques photos des impressionants dégats à l’intérieur (par rapport à l’extérieur qui reste en assez bon état) :

Standard téléphonique de la Mairie

Le standard téléphonique qui dessert les 4 mairies annexes de Val d’Arcomie est désormais fonctionnel. NOTA : l’utilisation d’un tel équipement est toute nouvelle, il se peut qu’il y ait quelques “ratés” à la mise en place, merci de votre compréhension.

Le numéro de téléphone unique est le 04 71 73 70 11 (ancien numéro de la Mairie de Loubaresse). Une boite vocale vous propose un choix simple :

  • Tapez le 1 pour un service administratif (facturation, budget, loyers…) ou une Mairie Annexe : vous serez mis en relation avec une des secrétaires qui vous dirigera vers votre Mairie Annexe ou vers la secrétaire chargée de votre demande. Le standard sera joignable tous les jours ouvrables de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 16h30.
  • Tapez le 2 pour joindre un des deux campings
  • Tapez le 3 pour toute question de location des gîtes municipaux

De plus, lorsque votre interlocuteur sera déjà en ligne ou ponctuellement absent de son poste, une autre secrétaire pourra reprendre l’appel et vous renseigner.

Les anciens numéros de téléphone des Mairies Annexes ne sont plus en service, et vous invitent à composer le 04 71 73 70 11.

Boulangerie de Faverolles

M Yoann Rizat, le nouveau boulanger de Faverolles, a signé un bail commercial avec la communauté de communes “Saint Flour-Communauté” et a ré-ouvert l’établissement le 24 janvier 2017. Il est originaire du Cher (Saint Amand Montrond) et a travaillé en boulangerie pendant 8 ans dans le département du Puy de Dôme. Yohann Rizat (et son employée) a repris les tournées. Le détail des tournées figure ci-dessous. Vous pouvez le télécharger et l’imprimer en cliquant ici.

La municipalité de Val d’Arcomie souhaite la bienvenue et prospérité à Yoann Rizat.

 

 

Télécharger (PDF, 295KB)

Faut-il embellir nos paysages avec des décharges sauvages ?

 

Cette magnifique photo montre qu’un ou de plusieurs de nos concitoyens (ou un habitant des alentours de Val d’Arcomie) sait mettre en valeur nos beaux paysages !

Ce titre d’actualité et cette première phrase sont ironiques, bien entendu.

Comment peut-on, en 2017, penser qu’il est normal de déverser des déchets au détour d’un chemin, dans un endroit un peu retiré avec une belle vue sur la Truyère, certainement pas très loin de son lieu d’habitation (ce ne sont pas les déchets d’un touriste, c’est certain) ? Peut-on détester à ce point nos campagnes ? Peut-on salir sans vergogne ce qui est, peut-être, son propre pays d’origine, peut-être la terre de ses propres ancêtres ? Antoine de Saint Exupéry aurait dit : “Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants”.

Dans quelques mois, des touristes vont faire des centaines de kilomètres pour visiter nos paysages, pour randonner dans cette paisible nature : que vont-ils penser de ce comportement ? Vont-ils s’imaginer que nous sommes tous arriérés à ce point ?

Si celui qui pollue nos contrées est entouré d’enfants, ces enfants-là vont-ils croire que ce comportement est normal, vont-ils reproduire ces gestes, le trouver normal, et transmettre cette tradition familiale à leurs propres enfants ?

Cette photo, sur les bords de la Truyère, montre une nouvelle décharge sauvage très récente, sur des terrains communaux. En bas de cet article, quelques photos de décharges sur des terrains privés (ces photos sont volontairement de faible définition, pour ne pas stigmatiser les propriétaires de ces terrains). La règlementation est la même dans les deux cas. Il n’existe pas, à proprement parler, de définition légale d’une « décharge sauvage » mais l’article L 541-3 du Code de l’environnement permet à l’autorité titulaire du pouvoir de police (le Maire ou Maire Délégué) d’aviser, de mettre en demeure puis de sanctionner le détenteur ou producteur responsable de l’abandon, du dépôt ou de la gestion des déchets contraires aux dispositions du Code de l’environnement et de la réglementation relative à la prévention et gestion des déchets.

Des collectes sont prévues dans chaque commune déléguée pour la collecte des déchets ménagers ou professionnels. L’organisme chargé de la gestion de nos déchets, le SYTEC de Saint-Flour (SYndicat des Territoires de l’Est du Cantal ; ex syndicat des Cramades) s’évertue à trier, traiter, recycler et valoriser nos déchets sur toute la communauté de communes. De plus, cet organisme procède efficacement à de l’information et de la formation dans nos écoles, pour sensibiliser les plus jeunes au respect de l’environnement.

Vous pouvez retrouver toutes les informations nécessaires au traitement des déchets sur le site internet du SYTEC en cliquant ici ou en appelant au 04 71 60 72 64.

 

Gentilé de Val d’Arcomie

Un module de sondage, sur la page d’accueil du site, vous permet de donner votre avis sur le choix d’un gentilé pour Val d’Arcomie (le gentilé est le nom des habitants d’un endroit, comme “Sanflorain” pour Saint-Flour…).

Ce module est situé sur la gauche de l’écran d’accueil, sous les brèves. Vous pourrez choisir parmis les nombreux gentilés proposés. Jusqu’à 3 choix sont possibles pour un votant (Vous ne pourrez voter qu’une seule fois, tout visiteur du site peut voter). Il suffit de cocher jusqu’à 3 choix et de valider. Si vous voulez proposer un gentilé qui ne figure pas parmis les choix cités, inscrivez le dans les commentaires ci dessous (les commentaires sont modérés par l’administrateur et n’apparaissent pas immédiatement en ligne). Les choix proposés sont :

  • Val d’Arcomien(ne)
  • Arcomivaldien(ne)
  • Arcovallois(e)
  • Arcomien(ne)
  • Arcovaldais(e)
  • Arcomivallois(e)
  • Arcomivalien(ne)
  • Arcovaldien(ne)
  • Arcomivaldois(e)
  • Arcomois(e)
  • Val d’Arcomois(e)
  • Arcovalien(ne)

Les personnes qui ne peuvent pas voter en ligne peuvent proposer un gentilé sur papier libre et le déposer dans la boite aux lettres de leur Mairie Annexe. Ces votes seront aussi comptabilisés.

Ce vote est consultatifs. La décision finale reviendra au conseil municipal qui choisira parmis les propositions plébiscitées par les votants.

Retour à la page d’accueil : cliquez sur le logo Val d’Arcomie, sur la symbole “Maison” du menu ou sur ce lien.

Saint Flour Communauté

Au 1er janvier 2017, la communauté de commune du Pays de Saint-Flour Margeride a fusionné avec 3 autres communautés de communes voisines pour former “Saint Flour Communauté”. C’est donc la communauté de commune d’appartenance de Val d’Arcomie qui passe de 29 communes à 56 communes (et 24000 habitants).

Voici la nouvelle carte de notre “ComCom” (abréviation généralement utilisée pour qualifier les communautés de communes)

Cette fusion place Saint Flour au centre de la deuxième communauté de commune du département, renforce ses compétences et limite l’effet de la baisse des dotations de l’état.

Plus d’infos sur le site de la communauté de commune du Pays de Saint-Flour – Margeride (site de l’ancienne ComCom qui ne va pas tarder à s’adapter à cette refonte) : http://www.cc-paysdesaintflour.fr/

Ci dessous le nouveau logo :

 

Le 12 janvier 2017, les élus de Saint-Flour Communauté ont désigné leur exécutif sous la présidence de Joseph Boudou, Maire de Coltines et doyen de l’assemblée. Avec une très large majorité de 64 votes sur 68 suffrages exprimés et 11 bulletins blanc, Pierre Jarlier a été élu président de la nouvelle communauté de communes aux côtés de 15 Vice-Présidents et 4 membres du bureau (voir ci-dessous). Pierre Jarlier a tenu à rendre hommage à tous les élus ayant travaillé au sein des 4 communautés fusionnées et a remercié le nouveau conseil pour sa très large confiance. Il a salué le travail d’équipe réalisé durant 18 mois qui a permis la mise en place de cette nouvelle communauté. « Nous sommes aujourd’hui en ordre de marche pour ouvrir de nouvelles perspectives à notre territoire, a indiqué Pierre Jarlier. Notre démarche n’est pas subie mais volontaire et solidaire, c’est un élan collectif et nous avons bâti un projet de territoire partagé autour de notre bassin de vie. Les défis sont nombreux car si notre population se maintient à une échelle intercommunale, certains territoires souffrent particulièrement avec la perte de près de la moitié des actifs agricoles depuis 25 ans. Nous serons plus forts ensemble et en mesure de mieux répondre aux attentes de la population ». Pierre Jarlier a présenté la nouvelle organisation qui s’appuiera sur des antennes locales et une gouvernance participative pour maintenir de la proximité et renforcer le lien avec la population.
Les Vice-Présidents sont :
1 – Jean-Jacques Monloubou, en charge de l’administration générale et des ressources humaines
2 – Martine Guibert, en charge du Contrat de cohésion sociale, du contrat local de santé, du CIAS et de la compétence gens du voyage
3 – Louis Galtier, en charge du développement économique et de l’accueil des nouvelles populations
4 – Philippe Echalier, en charge de l’antenne territoriale d’Ussel, des travaux sur ce territoire, de l’habitat et du pôle de pleine nature.
5 – Louis Raynal, en charge de l’antenne territorial de Chaudes-Aigues, des travaux sur ce territoire et de l’assainissement non collectif
6 – Albert Hugon, en charge de l’antenne territoriale de Margeride-Truyère et de la charte forestière
7 – Céline Charriaud, en charge des services publics de proximité et de la transition énergétique
8 – Philippe Delort, en charge des finances
9 – René Molines, en charge du tourisme et du thermalisme
10 – Mireille Vicard, en charge de la culture, du patrimoine, de la médiathèque et du cinéma
11 – Daniel Miral, en charge du sport et des équipements sportifs
12 – Richard Bonal, en charge de l’antenne territoriale de Pierrefort – Neuvéglise et des travaux sur ce territoire
13 – Guy Michaud, en charge de la biodiversité, de l’agriculture, des milieux aquatiques et du contrat territorial Truyère
14 – Gérard Delpy, en charge de a jeunesse, du Conseil intercommunal des jeunes et du Centre de loisirs
15 – Bernard Maury, en charge du centre technique intercommunal et des travaux de l’antenne territoriale de Saint-Flour
4 membres du bureau ont également été élus : Gérard Mouliade, Michel Seyt, Gérard Salat et René Pélissier.

Ci dessous la photo du bureau exécutif, dans lequel Gérard Mouliade représente Val d’Arcomie